Guy Gabon Soleil de la Conscience

Soleil de conscience – Résidence Artistique à Atlanta

Le Soleil de la conscience est une exposition faisant partie du programme “Black Optics Artist Residency”. Ce programme est une nouvelle initiative ayant pour visée de mettre en avant les artistes émergents et les artistes reconnus de la diaspora africaine. L’artiste résidant doit créer une nouvelle oeuvre en rapport avec l’histoire ou la collection permanente du CLARK ART MUSEUM. Les artistes participant à ce programme de résidence auront également l’opportunité de participer à un programme d’échange artistique avec le  musée Schoelcher à Pointe-à-Pitre. Les expositions et la programmation de ce musée donnent un aperçu de la biographie personnelle de l’abolitionniste Victor Schoelcher ainsi que de la profonde relation de la France avec l’histoire de l’esclavage et de la colonisation.

 

La première artiste à participer à ce programme d’échange est l’artiste guadeloupéenne : Guy Gabon. En 2015, elle participait déjà au programme de résidence Carte Blanche du musée Schoelcher. Son exposition “Soleil de la conscience” est inspirée d’une œuvre du poète martiniquais Edouard Glissant. L’œuvre de Guy Gabon intitulée Mary Prince, est une réflexion indirecte sur la vie de Mary Prince : une femme esclave des Bermudes dont le récit sur sa vie est le premier écrit en 1831 et l’un des récits les plus connus des Caraïbes. Son projet partage avec le travail d’ Edouard Glissant une réflexion poussée sur le déracinement et l’aliénation qui peuvent être engendré lorsque les gens n’ont pas un sens aigu de leur histoire.